Avant de partir à Cuba

A quelle période partir à Cuba ?

Au mois de mai, c’était parfait, pas un seul jour de pluie, j’ai des amis qui sont partis au mois de février, idem. Mais il n’y a plus de saison… En principe, c’est tout de même à partir du mois de juillet que ça se gâte avec la saison des cyclones comme partout ailleurs aux Antilles. Les pluies peuvent continuer jusqu’en décembre. Après, généralement, ça s’arrange…

Combien de temps rester à la Havane ?

Deux jours pleins+1/2 journée avant de reprendre l’avion au retour, m’ont suffit pour visiter les principaux centres d’intérêts de La Havane et flâner dans les ruelles de la ville, mais je dois avouer que j’ai un rythme de marche à la Parisienne. Compter un, ou deux jours de plus pour visiter les alentours et vous organiser une virée sur la plage.

Et à Trinidad ?

J’avais prévu de rester 4 jours à Trinidad sur les conseils d’une amie qui a eu un véritable coup de cœur pour cette ville. Au final deux jours suffisent si vous avez un planning serré ou si vous n’êtes pas très plage. Trinidad est jolie, vivante mais toutefois assez petite. Le problème est souvent la chaleur, vite étouffante avec la réverbération des pierres, ce qui ralentit le rythme des visites. Pour se rafraîchir, la plupart des touristes font un saut à Playa Ancon, en taxi, dés que ça commence à cogner. Les plages sont belles, propres avec une eau limpide, et si vous consommez au minimum une boisson vous pourrez vous installer sur les transats des restaurants une bonne partie de la journée. Le soir, touristes et cubains se rejoignent à la Casa de la Musica ou la Casa de la Trova pour écouter des concerts ou danser la salsa.

Le réseau de bus est-il fiable ?

Claro que si !, économique, fiable et ponctuel mon colonel ! jamais je n’ai eu de retard, ni aucun problème avec les bus à Cuba, qui sont de plus, très confortables. Pour être sûr d’avoir de la place, j’ai toujours acheté mon billet la veille, mais l’acheter le jour même est toujours envisageable en basse saison.

Comment organiser son voyage ?

Si vous avez décidé de vous déplacer à Cuba en bus, le mieux est de regarder les horaires et les trajets possibles sur le site de la compagnie de bus Viazul. Par exemple, j’aurai bien aimé aller jusqu’à Vinales, mais les bus Vinales-Trinidad n’existent pas; il faut automatiquement repasser par la Havane. J’ai finalement abandonné avec regrets mais ça me faisait perdre trop de temps. Idem pour rejoindre Varadero de Santa Clara, c’est pour cela que j’ai finalement choisi de faire escale à Cienfuegos. En voiture, vous n’aurez au moins pas ce problème, mais attention aux distances, même si le réseau routier est assez bon dans tout le pays.

Le bon plan à savoir: les vols du dimanche soir de la compagnie Cubana de Aviacion font escale à Santiago de Cuba, le retour par contre se fait automatiquement de la Havane, super pratique pour ceux qui veulent traverser tout le pays sans prendre de vol intérieur.

Faut-il apporter des cadeaux, des savons, des crayons … à offrir aux cubains ?

Oui, sans aucun doute, vous n’aurez malheureusement aucun mal à les donner. Les cubains dans les campagnes et les villes d’ailleurs manquent de beaucoup de choses et la pauvreté est affligeante. N’hésitez pas à remplir vos valises de vêtements ou de produits d’hygiène. Essayez toutefois de donner aux associations, aux écoles ou aux cubains dans les casas. A Trinidad on est par exemple très sollicité par les femmes à chaque coin de rue. Des touristes québécois rencontrés pendant l’excursion à Cayo Blanco m’ont raconté leurs mésaventures quand ils se sont retrouvés entourés d’une vingtaine de femmes après avoir offert un t-shirt à l’une d’entres elles. Les pauvres ont vite regretté leurs gestes en ayant peur de créer une véritable émeute. C’est triste, mais le mieux est de donner à vos hôtes dans les casas, moi en tous cas c’est ce que j’ai fait.

Hôtel ou Casa ?

100% casas si vous parlez espagnol, parce que le but c’est quand même de pouvoir échanger avec vos hôtes et ça serait dommage de rater ça. Pas besoin d’être bilingue, mais inutile de vous dire que maîtriser les bases est un énorme plus. Et puis, en choisissant les casas vous aider les cubains et réduisez vos budgets par rapport aux hôtels. N’hésitez pas à retrouver mes bonnes adresses sur ce blog !

Vous pouvez toutefois alterner entre hôtels et casas, si vous n’êtes pas un inconditionnel des maisons d’hôtes. A la Havane, par exemple, j’avoue avoir envié les résidents de l’hôtel Mercure Sevilla avec sa belle piscine. Après une bonne balade de 5 h dans les rues de la Havane par une chaleur écrasante, un plongeon aurait été le bienvenu. Sachez qu’il est plus intéressant de réserver vos hôtels depuis La France que de réserver sur place. Ca peut paraître dingue, mais les prix sur place sont souvent multipliés par 3 si ce n’est pas plus ! D’où l’idée d’organiser son voyage un minimum avant de partir si vous préférez cette option.

Partir à Cuba toute seule ? C’est pas un peu dingue ?

C’était mon 1er voyage toute seule en sac à dos, et très honnêtement je ne le regrette pas voire je le recommande. Cuba est le pays idéal pour voyager seule. Les gens sont charmants, sympas, accueillants et à aucun moment je ne me suis sentie en insécurité. J’ai fait bien sûr attention, mais ni plus ni moins qu’à Paris. Ce qui me faisait peur en voyageant seule c’est d’être seule tout le temps, hors à Cuba, ce qui est génial c’est que les gens vous abordent très facilement pour parler de tout et de n’importe quoi, de leur pays, de leur quotidien, et parfois de leur rêves, donc vous ne ressentez pas longtemps le sentiment de solitude

Tout le monde m’avait mis en garde contre les Jineteros, ces types qui vous font croire au grand amour, où qui vous demande l’air de de rien, de leur offrir des petits cadeaux. Une fois que vous le savez, reste plus qu’à les éviter ! je n’en est pas franchement rencontré sur ma route, et je n’ai pas été plus sollicité qu’à Paris, sans doute parce que je n’étais pas intéressée. Parfois même je proposais aux cubains avec qui j’avais sympathisé de leur offrir un verre, ce qui me semblait normal, et c’est eux qui refusaient.

Après, chaque voyage est différent, j’avais en tous cas bien balisé mon voyage pour éviter tout problème  d’organisation, c’est déjà ça ! tout au long de mon périple, j’ai rencontré des gens qui m’ont vraiment touché que se soit dans les casa mais aussi dans les bars, ou j’ai été accueilli par des groupes de musiciens. Humainement c’est, je crois l’un de mes plus beaux voyages. Donc, n’hésitez plus, allez-y !

7 réflexions au sujet de « Avant de partir à Cuba »

  1. Bonjour .
    J’aime beaucoup votre point de vue, et vos remarques et commentaires sont tout à fait véridiques. Je dirais même que les cubain(e)s veillent sur vous, sont bienveillants, même ceux qu’on rencontre dans la rue, ils sont gentiment curieux de ce que vous faites, de qui vous êtes, vous proposent spontanément leur aide et sont friands de découvrir à travers vous ce qui existe ailleurs. Comme vous, je n’ai jamais eu de sentiment d’insécurité et ,voyageant seule, je n’ai pas non plus, ressenti le poids de la solitude, bien au contraire. Et c’est vrai, ils ne sont pas forcément avides de vous soutirer un quelconque avantage. Leur goût pour le contact et l’entraide passe bien au-dessus. Et comme partout ailleurs, il y a bien sur des exceptions.
    Un petit point par contre, les casas reçoivent des CUC des touristes qu’ils hébergent, alors à part un petit cadeau, je préfère faire mes dons auprès d’autres organismes qui les distribuent à ceux qui ne côtoient pas les étrangers.

  2. Bonjour,

    Je pars au Mexique, que je connais très bien, au mois d’avril pour rejoindre des amis résidents sur place. J’aimerais intégrer 10 jours à Cuba à mon voyage. Je ne suis jamais partie seule, j’ai 25 ans et un très bon niveau d’espagnol. A vous lire, je me dis que cela ne comporte aucun risque. J’aimerais partir 8 jours, 3 à La Havane et 4 à Trinidad, à peu près…Pensez-vous qu’il faut que je fonce ?

  3. Bravo pour l’article et l’etat d’esprit qui s’en dégage.
    Je compte y aller fin aout avec mon épouse et j’ai été très intéressé par votre commentaire sur les « casas ».
    Pour l’instant nous avons pris des infos sur des hotels mais j’essaierais bien un mix des deux. Je regarderai les adresses sur le blog. Est-il facile de réserver?
    Etes vous allée à Santiago de Cuba? J’ai des avis partagés sur l’intérêt de la visite; surtout si le séjour à Cuba est de 10 jours…
    Nous sommes presque des septuagénaires mais toujours dynamiques et de bonne humeur. De plus nous sommes bilingues.
    Merci de vos éventuels conseils.

    • Merci José pour vos encouragements. Très honnêtement je ne suis pas allée à Santiago. Je n’avais que 15 jours et l’ouest a été suffisant pour moi car je n’aime pas courir. Je crois qu’entre La Havane et Santiago il y a bien une bonne journée de voyage en Bus soit environ 11h. L’idéal est de prendre un vol avec la Cubana de Aviacion le dimanche car les vols font une escale à Santiago pour ensuite repartir de La Havane. Si votre vol arrive et repars de La Havane, je ne vous le conseille pas, en 10 jours ca me parait trop juste et il y a bien déjà à faire entre La Havane, Trinidad, Cienfuegos, Vinales et Pinar del Rio. Bon voyage à vous 2

      • Bonjour,
        Je termine mon circuit pour Cuba départ le 24 juillet
        Que pensez-vous des lieux et durées du séjour?
        Arrivée à la Havane : nuit 1
        Départ pour Vinales nuits 2 3 4
        Départ pour playa larga nuits 5 6
        Départ pour Cienfuegos nuits 7 8
        Départ pour Trinidad nuits 9 10 11
        Retour à la Havane nuits 12 13
        Nous ne pouvons pas descendre sur Santiago de Cuba car nous voyagerons en bus.
        A ce propos, pensez vous que toutes les destinations sont reliées ?
        Sur Viazul, la correspondance Vinales Playa larga n’a pas l’air possible???

        • Bonjour Maxime

          Ca me parait pas mal comme programme, en revanche de mémoire vous ne pourrez pas relier directement Playa Larga/Vinales à Cienfuegos, il vous faudra passer par La Havane. Et il vous faudra certainement négocier un taxi sur place pour aller a Playa Laga car il n’y a pas de bus.

          Pour Cienfuegos, une journée suffit, il n’y a pas grand chose à voir. 3 jours à Trinidad c’est bien pour profiter de la plage à côté et de l’ambiance salsa à la tombée de la nuit. 3 jours à la Havane c’est bien aussi

          Bonnes vacances

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>