Jodhpur, la ville bleue

Fin de la méharée, nous reprenons notre mini bus, direction Jodhpur, surnommée la ville bleue. Jodhpur, rien que le non fait rêver, c’est l’une des villes incontournables du Rajasthan et la deuxième plus importante de la région en nombre d’habitants. La ville a été peinte en bleue qui est la couleur des Brahmanes, le bleu protégeraient aussi les maisons des moustiques et du soleil. En tous cas, pour les touristes c’est surtout une ville superbe, ce bleu c’est magique et les photos sont incroyables.

DSC00288 Jodhpur, la ville bleue

Jaswant Thada, le petit Taj Mahal

Nous commençons la visite de la ville par le temple Jaswant Thada. Un peu en dehors de la ville, comme perché, seul en pleine végétation, on croirait le Château de la Belle au Bois Dormant.

DSC00208 Jodhpur, la ville bleue

Construit en marbre blanc il est surnommé le petit Taj Mahal. Dans les jardins, des temples sont encore utilisés par la famille royale pour les cérémonies des crémations. Le lieu est vraiment sympa, par contre à l’intérieur, la visite dure pas plus de 30 min car il n’y a pas grand chose à voir hormis les portrait des différents Maharadjas.

DSC00317 Jodhpur, la ville bleue

DSC00329 Jodhpur, la ville bleue

En sortant on a le droit à un mini cours de médiation gratuit ou on nous fait tirer au sort des pierres de couleurs associé à un Chackra pour lequel nous devons prier. Je tire le chakra  des organes digestifs, tiens donc ! faut dire que le No Spicy est tout relatif ici…enfin ça ne lui fera pas de mal. On se mets à chanter, à réciter un mantra, puis notre hôte yogi nous mets des huiles essentiels sur les poignets. C’est plutôt sympa, car on a pas de cours de yoga ou de méditation prévu au programme, ça sent bon , on ressort zen et content de cette petite pause improvisée, même les mecs pas convaincus à la base sont sortis ravis, c’est pour dire ! A la sorti on a le doit à un petit concert…

DSC00319 Jodhpur, la ville bleue

La visite du Fort Mehrangarh

En milieu d’après midi, on visite un monument impressionnant le Fort Mehrangarth, immanquable à Jodhpur. Haut de 122 mètres, il est d’ailleurs surnommé le fort magnifique.

DSC00219 Jodhpur, la ville bleue

 

DSC00258 Jodhpur, la ville bleue

On passe l’enceinte du fort par de grandes portes sculptées. C’est grand et somptueux, à l’intérieur plusieurs salles richement décorées de vêtements, objets d’époque, de tableaux…. mais avant de le découvrir, on a le droit à une nouvelle séance photo. Je suis toujours surprise d’être arrêtée par des familles pour que je prenne leurs enfants en photos et sans même me demander de leur envoyer en retour.

DSC00243 Jodhpur, la ville bleue

 

DSC00249 Jodhpur, la ville bleue

Avant d’arriver dans le palais principal du fort on admire de sublimes points de vue sur la ville . II n’est que 4h mais déjà les couleurs bleues de la villes sont vives et lumineuses. C’est beau, je resterai des heures à contempler ce paysage.

DSC00227 Jodhpur, la ville bleue

On visite le fort avec un audioguide qui nous retrace l’histoire de la construction du temple et des différents maharadjas qui s’y ont vécus.

DSC00274 Jodhpur, la ville bleue

 

DSC00246 Jodhpur, la ville bleue

La visite est assez longue, bien 1h30, mais on en prend plein les yeux.

Le survol du fort en tyrolienne

Clou de la journée, dans notre visite est inclus le survol de la fort de Jodhpur en tyrolienne. A vrai dire je n’étais pas chaude, j’ai jamais testée ce genre d’activité auparavant et pour cause j’ai grave le vertige. On s’entraîne une ou deux fois à 2 mètres du sol , histoire de savoir s’arrêter, se retourner et gérer sa vitesse et puis c’est parti. Honnêtement j’ai faillit mourir de peur dès le 1er saut. J’ai hurlé, crié, et je me suis bien ramassée contre l’espèce d’airbag de fortune qui devait servir à amortir notre arrivée. Tout le monde m’applaudit pour m’encourager à continuer mais je ne fais pas la fière, j’en ai même les larmes qui me pètent des yeux. 7 tyroliennes s’enchaînent avec une progression en terme de hauteur et de durée. Notre accompagnateur à qui je confie de n’être pas rassurée me dit que je n’ai rien à craindre et que dieu sera toujours avec moi avant de lancer vaillamment ma tyrolienne. Mouais j’avais oublié que les hindous croient en la réincarnation, pas moi !. La dernière sera plus difficile avec le vent, impossible d’aller jusqu’au bout, on est obligé de se tracter à bout de bras sur 5 mètres.

DSC00283 Jodhpur, la ville bleue

Point positif avec le coucher du soleil la ville est de plus en plus belle, le bleu ressort encore plus, Jodhpur ça été pour moi un gros coup de cœur, c’est magique.  Malgré tout je suis bien contente que la tyrolienne se termine enfin. L’expérience a bien duré 1h30 riche en émotions. C’est sécurisé mais même les plus expérimentés en ressortiront avec de beaux bleus sur le corps.

Une activité sympa, pas chère et qui mérite d’être vécu, au moins pour les paysages. Pour ceux qui, comme moi souffre de vertige, bonne chance !

A lire aussi : Fort et palais à Jaipur
                      Rando et bénédiction à Pushkar
                      Udaipur, ma ville coup de coeur
                      Halte à Ranakpur
                      Salawas ou comment voyager en Inde chez l’habitant
                      Agra ou comment finir en beauté avec le Taj Mahal
                      Méharée dans le désert du Thar
                      Forteresse et temple à Jaisalmer
                      Avant de Partir au Rajasthan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>