Safari au parc d’Uda Walawe

Je n’ai jamais fait de safari, Uda Walawe était alors l’une des étapes que j’attendais avec impatience. Sans comparaison avec l’Afrique, on avait bon espoir de croiser des animaux de toutes sortes. Appareil photo rechargé, surexcités, nous quittons Ella, prêts à vivre l’une des plus belles expériences de notre séjour au Sri lanka.

DSCF3133 1024x768 Safari au parc dUda Walawe

Comment rejoindre Uda Walawe ?

Pour rejoindre le parc d’Uda Walawe depuis Ella, c’est un peu la galère  car il n’y a pas de bus direct.  Mais en gros, il faut prendre un bus jusqu’à Wellayama, puis un autre bus jusqu’à Embilipitya. Soit un peu plus de 3h30 de bus.

Nous avons fait dans un premier temps une halte à Haputale, car on voulait visiter des cascades juste à côté avant de prendre la route, direction le parc. De là, il nous fallait prendre encore un bus puis un tuk tuk pour rejoindre le fameux parc, toute une expédition ! Au final, en estimant le temps de perdu dans les transports, on a préféré négocier un chauffeur. A 6, on a payé 7500 rp pour 3h30 de route, une bonne affaire, qui nous a pris bien 30 minutes de négociation !20140914 052210 1024x768 Safari au parc dUda Walawe

La ville d’Haputale 

Honnêtement on est ici dans un cadre totalement différent de celui de la ville d’Ella. A Haputale vous ne croiserez que très peu de touristes, c’est plutôt une ville étape qui présente peu d’intérêt. N’ayons pas peur de le dire, la ville n’est pas très belle, voire carrément glauque. La ville fait très pauvre, mais au delà de ça, ce qui nous a surpris c’est qu’à la tombée de la nuit, les quelques boutiques de ventes d’alcool sont assaillies d’hommes Sri Lankais. Pas très rassurés,on a préféré rester dîner à l’hôtel. Si vous devez y passer la nuit. je vous conseille  l’hôtel Sri Lak View Holiday Inn à deux pas du centre. C’est le mieux nous ayons trouvé en terme de rapport qualité / prix: 1500 rp pour 2 sans petit dej. L’accueil est sympa et les espaces extérieurs sont à la fois très propres et agréables.

Pourquoi choisir le parc d’Uda Walawe, plutôt que Yala ?

A vrai dire nous n’avons pas choisi, mais en septembre il faut savoir que le parc de Yala est fermé, c’est pourquoi nous nous sommes dirigés par défaut vers Uda Walawe. De toute façon, à priori il n’y a grande différence hormis la présence du guépard à Yala, mais encore faut-il avoir la chance de le croiser …

Ou dormir à Uda Walawe ?

Notre chauffeur nous a proposé de nous emmener dans un eco-lodge tenu par l’un de ses amis. Pourquoi pas, de toute façon nous n’avions rien réservé…. Perdu au milieu de nul part, nous arrivons au Pokuna Safari Eco Lodge. Accueilli par un jeune patron sri lankais bodybuildé et au sourire ultra brite, la gueshouse nous parait tout de suite  vraiment très agréable. Les eco-loges sont spacieux et les espaces extérieurs entourés de savane nous plonge immédiatement dans l’ambiance Safari. Le soir, la guesthouse propose un menu unique ( le fameux rice and curry) pour tous les touristes. Honnêtement c’est chouette, c’est bon et la salle de restaurant tout de bois est décorée avec gout. Prix des chambres : 2500 rp avec petit dej. 

20140914 063826 1024x768 Safari au parc dUda Walawe

Le Parc d’Uda Walawe

Nous avions réservé la veille avec notre guesthouse, la jeep + chauffeur pour un prix au total de 4500 rp la jeep à diviser par le nombre de personne + 2500 rp l’entrée du parc. Attention de bien négocier le tarif de la jeep; on vous annonce parfois des prix exorbitants !

Départ de la  guesthouse  à 5h00 du matin pour arriver au lever du soleil dans le parc. Il faut bien 30 minutes en jeep pour rejoindre l’entrée du parc d’Embilipitya. Apparemment les animaux se montrent plus fréquemment le matin aux heures les moins chaudes, mais il est aussi possible de faire le safari le soir en fin d’après midi. 

20140914 052659 1024x768 Safari au parc dUda Walawe

Allez savoir pourquoi, avant d’arriver dans le parc on avait espoir de voir toutes sortes d’animaux. On avait oublié tout simplement qu’on était au Sri Lanka et non en Afrique. La réalité nous a vite rattrapé quand au bout d’une 1h30 de safari nous avions uniquement aperçu quelques oiseaux colorés et quelques iguanes, pas de quoi faire rêver… Au bout de 2 heures enfin, une famille d’éléphants nous coupe la route, puis nous arrivons à croiser quelques buffles, mais se seront les seuls animaux que nous verrons pendant notre safari à Uda Walawe.  Imaginez notre déception !. en plus il faut savoir que vous n’êtes pas seul dans le parc, généralement 4 ou 5 jeep se suivent car il n’y a qu’un seul guide parlant anglais pour toutes les voitures ! . Au bout de 4 h on quitte le parc, en se disant que la prochaine fois qu’on fera un safari c’est l’Afrique ou rien ! , Voir des éléphants en pleine nature c’est toujours un beau moment, mais je m’attendais franchement à voir davantage d’espèce animale.

20140914 060847 1024x768 Safari au parc dUda Walawe

Si c’était à refaire ?

J’insisterai pour que le guide qui parle anglais soit dans Notre jeep. Notre chauffeur ne parlait que Sri Lankais, impossible de communiquer avec lui, connaitre le nom des oiseaux ou de lui demander de s’éloigner des autres jeep …Je ferai plutôt le safari le soir, avec le coucher du soleil, à défaut d’animaux, les paysages doivent être magnifiques.

DSCF3117 1024x768 Safari au parc dUda Walawe

On termine notre safari vers 11h du matin ce qui nous permet après un bon petit dej de prendre un bus en direction de Tangalle, vers les plages du sud, un tout autre paysage …

A lire aussi : Le Parc d’Horton Plains

                      La jolie ville d’Ella

                      Nuwara Eliya

                      17 jours au Sri Lanka – Avant de partir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>