Swakopmund, un peu d’Allemagne en Namibie

Située sur la côte atlantique, Swakopmund est la première ville ou nous faisons escale depuis notre arrivée à l’aéroport de Windoeck. Installés pour la première fois à l’hôtel nous redécouvrons les joies simples d’une bonne douche chaude et d’un bon lit, on est aux anges. Le camping, c’est super sympa mais on est épuisé par le montage démontage des tentes et les levers 6h du matin. Ici c’est grasse matinée et quartier libre !

DSCN1375 Swakopmund, un peu dAllemagne en Namibie

Swakopmund, ou comment se retrouver en Allemagne…en Namibie

DSCN1393 e1480361123823 225x300 Swakopmund, un peu dAllemagne en NamibieQuand nous visitons la ville, nous avons eu comme un choc, déjà de retrouver la ville après 10 jours dans la nature, mais surtout parce que Swakopmund n’a pas l’air d’une vraie ville, mais plutôt d’un ville préfabriquée à la Disneyland. Les rues et trottoirs sont larges, les restaurants et boutiques affichent des devantures et des menus en allemands, les couleurs des immeubles et commerces sont tout en pastel, rose, jaune pale, bleu turquoise. L’ensemble n’est pas désagréable, mais bien étrange, car la population de la ville est elle aussi composée en majeur partie d’allemands.. On s’aperçoit très vite que les prix sont aussi à l’européenne et qu’hormis les travailleurs, serveurs et grooms parfois vêtus de vêtements rappelant l’ambiance coloniale, la population de la ville est en grande partie composée de blancs.

DSCN1381 Swakopmund, un peu dAllemagne en Namibie

Comptant aujourd’hui un peu plus de 40 000 habitants, Swakopmund, vous l’avez compris est une ancienne colonie allemande. Elle est depuis l’après guerre considérée tout comme sa voisine Walvis bay comme l’une des stations balnéaires les plus huppées de la côte. Ses habitants sont principalement germaniques ou afrikaners. La ville, en elle même n’est pas désagréable, petites boutiques, restaurants classieux, belle balade le long de la cote, mais elle ne donne pas envie d’y passer un long séjour non plus. La population est plutôt âgée, et la répartition blancs/ noirs à tendance à nous mettre mal à l’aise vu la situation économique du pays et de son histoire avec l’apartheid .

Nous en avons profité pour flâner dans la ville la journée et dîner dans un bon restaurant de poissons le soir. Comme partout en Namibie, la mer a l’air superbe mais l’eau est glaciale, et les courants trop dangereux, sans parler des requins qui bordent la côte, personne ne s’y risque…Côté souvenirs, les prix sont assez chers, voire plus chers qu’ailleurs mais comme nous avons peu d’escale dans d’autres villes, on en a profité pour acheter de l’artisanat sur les marchés aux vendeurs venus du Zimbabwe. Superbe et pas cher pour le coup.  Swakopmund est à faire si vous avez besoin d’une halte au calme,  ou si vous souhaitez faire le survol du Namib en avion ( environ 250€) sinon passez votre chemin.

A lire aussi : Namibie, avant de partir
                    Le désert du Namib
                    Etape à Cape Cross
                    Visite d’un village Himba
                    Safari dans le parc d’Etosha

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>