Accueil » Categorie menu » Conseils pour visiter le Machu Picchu

Conseils pour visiter le Machu Picchu

Par mylittleplanet

vue Machu PicchuComment s’organiser pour visiter le Machu Picchu ?

Depuis le 1er juillet 2017, les règles ont changé pour le Machu Picchu. Quand vous achetez votre billet, vous devez choisir vos horaires : 6h-12h ou 12h-17h30. Idem si vous voulez faire la célèbre Montana ou le Wyana Picchu, il vous faudra choisir si vous voulez faire la randonnée entre 7h et 8h ou entre 9h à 10h

Au vu des nouvelles réglementations et le nombre de places limitées, notre objectif était dans un premier temps d’acheter le billet au préalable à l’office à Cuzco. Ensuite on s’occuperait des billets de train. Grosse erreur !

Pour acheter le billet, finalement pas de soucis, il restait de la place pour le lendemain pour le Machu Picchu + la Montana au prix de 200 soles ; On a juste fait la queue pendant 40 minutes mais dans l’ensemble on a pas eu de soucis.

Comment aller jusqu’au Machu Picchu ?

C’est là que tout se complique. Si vous avez les moyens ou peu de temps au Pérou, vous pouvez prendre le train. Il y a deux compagnies principales dont les bureaux se trouvent au centre ville de Cuzco. Interail et Inka rail. Les trains vous déposeront à Aguas Calientes, puis il vous faudra prendre un bus pendant 20 minutes pour rejoindre le Machu Picchu. Par contre c’est pas donné, donné. Environ 160 dollars pour un aller retour et par personne.

De notre côté, on avait prévu de prendre un train pour rejoindre la veille Aguas Calientes,  et repartir en bus après le Machu Picchu jusqu’à Ollantaytambo, ou nous voulions passer la nuit. Oui mais voilà il n’y avait plus aucune place dans le  train, sauf qu’on avait déjà acheté nos billets datés pour le Machu Picchu !

Par chance un rabatteur nous a proposé de faire l’aller-retour en bus. Plus long, certes, mais c’est toujours mieux que rien et puis c’est beaucoup plus économique : 60 soles aller/ retour

Machu Picchu Perou

Aller au Machu Picchu en bus

Attention, aucun bus ne vous conduira jusqu’à Aguas Calientes. L’arrêt le plus proche est à Hydroelectrica, une station hydroélectrique, perdue au milieu de nul part. Ensuite il faut marcher 2 heures le long de la voie de chemin de fer pour atteindre, enfin, Aguas Calientes.

Nous avions laissé nos gros sacs à Cuzco pour prendre juste nos affaires nécessaires. Inutile de se charger pour faire un tel périple, les hôtels à Cuzco ont l’habitude. Le départ en bus est prévu à 7h du matin. Le trajet est long, très long même. Il fait chaud, il n’y a pas la clim et le chauffeur conduit comme un dingue. C’est au bout de 7h de bus qu’on arrive saine et sauve mais totalement épuisée à Hydroelectrica. Ensuite, impossible de se perdre, il y avait un paquet de touristes à faire le même périple. La balade est super belle, perdue en pleine nature et il y a de nombreux bars et restaurants tout le long du trajet pour faire une pause à l’ombre. C’est déjà ça !

Chemin de fer pour aller au Machu Picchu Perou

Arrivée à Aguas Calientes vers 18h on est épuisée, nos sacs à dos chargés à bloc ont bien lacéré nos épaules. L’hôtel que nous avions choisi via le petit futé est affreux, Los Caminantes mais bon il est pas cher : 60 soles, car pratiquement tous les hôtels à Aguas Calientes pratiquent des prix en dollars ! En ce qui concerne la ville, il n ‘y a pas grand chose en à dire. Des hôtels, des restau, des bars avec tous des rabatteurs, bref c’est Disneyland

La galère du Machu Picchu

Ensuite pour rejoindre le Machu Picchu d’Aguas Calientes, vous avez deux options : soit prendre le bus : 12 dollars aller retour, soit vous y allez en rando pour 1h30 de grimpette. Vu le périple de la veille et vu qu’on allait devoir marcher encore 2 heures cet après midi pour repartir à Hydrolectrica . On a choisit l’option qui nous paraissait la plus tranquille : le bus. 2ème erreur !

La réceptionniste de l’hôtel nous avait prévenu, les filles demain il faudra vous lever tôt, 4h30 maximum, il y a du monde à l’arrêt de bus ! Alors c’est ce qu’on a fait. A 5h pétantes, on était à l’arrêt bus et là, l’horreur, on a dû bien marcher 20 minutes pour rejoindre le bout de la file d’attente. C’est comme si les gens attendait là depuis 1h du mat ! J’avais jamais vu une queue pareille. C’est bien simple alors que les bus n’arrêtent pas de faire les allers retour et qu’ils sont environ 5 au total. On a pu monter dans le bus à 7h du matin.  On a attendu 2h debout. Un enfer !

LAMA AU PEROU

Machu Picchu, on est là !

Enfin on atteint le Saint-Graal ! En tout on aura mis 11h ( 7h de bus + 2 heures de marche + 2 heures d’attente ) mais heureusement le site en vaut la peine. C’est sublime et tel qu’on se l’imagine. Je ne suis pas très vieilles pierres mais j’avoue que le site est à la fois superbe et très impressionnant. Dommage qu’il faille se battre avec les perches à selfies et l’amas de touristes pour prendre des photos correctes mais ça c’est une autre histoire.

Au début de notre visite, avec la fatigue accumulée et le peu de temps qu’on avait à consacrer sur place, on fait un peu n’importe quoi. On a commencé à faire le tour du site avec nos guides papiers, on pensait qu’il y aurait des explications complémentaires sur place,mais c’était très sommaire. Donc on décide de ressortir du site pour prendre un guide qu’on a payé 100 soles chacune. C’était intéressant mais pas non plus génial, le guide n’a fait que répéter ce qu’il y avait dans nos guides. Beaucoup de généralités et de suppositions mais très peu d’explications précises sur les modes de vies et organisation au Machu Picchu. Dommage, car avec tout ça, on a pas le temps non plus de faire la Montana, alors qu’on a acheté nos billets

On final, on aura passé 3 heures sur le site du Machu Picchu. C’est beaucoup mais pas assez pour faire la Montana, le site est hyper vaste. On a pas le temps de traîner il faut qu’on se dépêche de reprendre le bus pour redescendre à Aguas Calientes et enfin rejoindre après 2 heures des marche comme à l’aller, Hydroelectrica. Bref pour nous le Machu Picchu a été plus sportif que Le Canyon de Colca !

MACHU PICCHU AU PEROUAu coeur du Machu Picchu Perou

Conseils pour faire le Machu Picchu.

Si on avait su, on aurait pris nos billets de train avant d’acheter le billet d’entrée pour le Machu Picchu et non l’inverse. Les places dans le train sont chères, dans tous les sens du terme.

On aurait pris aussi une nuit supplémentaire à Aguas calientes même si la ville est moche, pour avoir plus de temps sur le site.

Attendre le bus, c’est trop galère, on serait aller au Machu Picchu à pied. On n’aurait peut-être pas gagné plus de temps, mais ça aurait été plus sympa que d’attendre un bus pendant 2 heures !

Çà grimpe pas mal au Machu Picchu, sans prendre la Montana ou le Wyana, du sport , vous en ferez, rassurez-vous !

Enfin, négociez un guide à l’entrée, il n’y a aucune explications sur le site.

Le Machu Picchu c’est une vraie pompe à fric : au total si vous prenez le train depuis et vers Cuzco+ le bus pour atteindre le Machu Picchu + le billet d’entrée + 1 nuit à l’hôtel vous dépensez entre 250 et 300 euros, par personne.

Ce qu’on aurait dû faire : prendre le bus pour Hydroelectrica – rester 1 nuit à Aguas calientes.- Visiter le Machu Pichu dans la matinée puis repartir par le train pour Ollantaytambo en milieu d’après midi. Ca nous aurait laissé plus de temps sur le site et éviter une bonne dose de fatigue.Si vous ne voulez pas prendre le train du tout, alors essayez de rester une nuit supplémentaire à Aguas Calientes.

De notre côté c’est après 6h de bus que nous rejoindrons notre prochaine étape l’ Ollantaytambo.

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.