Accueil » Amérique » Pérou » Avant de partir au Pérou

Avant de partir au Pérou

Par mylittleplanet

En sac à dos au Pérou

Je suis partie en septembre avec une copine que j’ai convaincue, tu vas voir le Pérou ça a l’air super ! On avait réservé nos premières et dernières nuits d’hôtels et le vol Cuzco- Lima pour être sûr de rejoindre l’aéroport. Après on a décidé d’un itinéraire à la louche. On savait juste qu’on voulait voir Cuzco, le Lac Titicaca et le Machu Picchu…Le reste, on allait l’improviser sur place.  Partir au Pérou, c’est faire des choix, parce que le pays est très grand et qu’il y a beaucoup à visiter. Au total on est resté 2 semaines et demi mais on aurait aimé y rester plus d’1 mois.

Pourquoi le Pérou ?

Parce que cette année, je n’avais pas envie de plage mais plutôt de rando et de visites culturelles. Mais aussi parce que le Pérou attisait ma curiosité. Tous mes amis, collègues, et autres connaissances n’arrêtaient pas de me vanter la beauté des paysages. A vrai dire, je ne connais personne qui à ce jour, en est revenu déçus. Et c’est vrai que c’est un super pays. Qu’on aime la nature, les randos ou l’histoire, il y en a pour tous les goûts. Je pensais tomber sous le charme du Lac Titicaca et du Machu Picchu et finalement j’ai encore plus adoré Cuzco et le Canyon de Colca,. C’est pourquoi je vous conseils à tous de partir au Pérou. Par contre, le pays est assez sportif, ça monte et ça descend un peu partout et quand on rajoute à cela le mal des montagnes … C’est un très beau voyage, mais je ne le conseillerais pas à des familles avec enfants en bas âge.

Ile Ballesta au Pérou

Soroche tu auras …

N’étant pas hyper habituée à la montagne, je savais que j’allais l’avoir. Il ne restait plus qu’à savoir quand…. Pour essayer de s’acclimater au mieux, on avait prévu une halte de deux jours dans le Canyon de Colca avant d’arriver à Puno. C”est finalement à Arequipa à seulement 2400 m que la migraine s’est intensifiée. Au début je pensais que c’était dû à la fatigue après une nuit de bus bien agitée, mais quand le mal vous prend , vous n’avez pas d’autres choix que de vous rendre à l’évidence ! Aucun doliprane, ibuprofene ou autres ne viennent à bout de ces affreuses migraines, c’est à se cogner la tête contre les murs.

La seule solution contre le mal des montagnes est de mâcher de la feuille de Coca. Le goût est franchement pas terrible. On peut la prendre en tisane, un peu meilleur. Vous verrez la tisane de Coca, c’est presque la seule boisson du touriste au Pérou, que se soit au petit dej ou au dîner, c’est festif …Sinon je vous conseille d’acheter en pharmacie de la coca en homéopathie. Ces granules m’ont bien sauvée la vie pour affronter le Canyon de Colca car très efficaces. Hormis les migraines, ce qui est surprenant c’est bien le manque de souffle. Au moindre effort, à la moindre montée, vous avez l’impression que l’un de vos poumons va lâcher. Vous êtes littéralement à bout de souffle. C’est assez impressionnant voire pénible et comme au Pérou ça monte et ça descend, toute visite devient vite assez sportive.

Canyon de colca au Perou

A emporter dans sa valise au Pérou

Un peu de tout. C’est bien difficile de préparer son sac avant de partir au Pérou. En septembre, on est vite en t-shirt et en short à Huacachina ou en rando dans le Canyon de Colca . Mais dès la tombée de la nuit, on empile sous couche, polaire et doudoune. Pareil à Cusco et sur le Lac Titicaca, il a fait un froid horrible avec un fort taud d’humidité. Heureusement sur place on peu acheter facilement des gants, bonnets, écharpes et pull au cas ou. En gros prenez une bonne polaire, un coupe vent ( on a eu de la pluie ) et une doudoune compacte à mettre dans votre sac, vous ne le regretterez pas. On a passé quasi tout notre séjour en chaussures de rando

Les bus de nuit au Pérou

On a pris les bus de nuit pour relier Huacachina à Arequipa et Puno à Cuzco. Le mieux, c’est de réserver la veille ou deux jours avant, les places sont vite pris d’assaut surtout pour la compagnie Cruz del Sur. Honnêtement après avoir lu des témoignages pas très rassurants sur des attaques de bus nocturne, vols d’argent, d’appareil photos et autres je n’étais pas hyper rassurée. Tout s’est bien passé de ce côté la. Par contre même si au niveau confort ça passe, ne vous attendez pas à bien dormir. On est vite bousculé dans les virages , sans compter les freinages intempestifs et autres klaxons… On arrive dans la ville de destination complémentent crevé, mais c’est le seul moyen de gagner du temps quand on a peu de jours sur place.

Chemin Machu Picchu Perou

Les vols intérieurs

Partir au Pérou seulement 2 semaines, ça veut dire courir un peu d’une ville à une autre. L’autre alternative se sont les vols intérieurs. Nous avions réservé depuis Paris notre vol Cuzco – Lima pour le retour avec la compagnie Colombienne Avianca. J’avais lu sur plusieurs blogs que c’était l’une des rares à ne pas annuler ses vols au dernier moment. Manque de bol ce jour là 5 vols étaient annulés dont le nôtre. Résultat on a dû attendu 4 h à l’aéroport pour être affrété sur un autre vol…la loose.

Attention, sur la plupart des compagnies péruviennes même si vous prenez votre biller depuis la France sur des sites styles, Opodo, kayak et autres on ne vous indiquent pas forcement que le tarif que vous payez est un tarif résident ! Si vous ne faites pas gaffe, quand vous arriverez à l’aéroport, on vous demandera de payer une taxe bien salée ! C’est arrivé à l’américaine que nous avons rencontré au Canyon de Colca et à d’autres touristes avec la compagnie Latam par exemple. Une belle arnaque ! Regardez bien avant d’acheter votre vol, si votre billet est bien pour les touristes / non résidents. Si ce n’est pas indiqué, ne le prenez pas. Pour info nous n’avons pas eu ce genre de soucis avec Avianca

Les péruviens ?

On a pas senti du tout de problèmes d’insécurité même à Lima. Bon en même temps on a pas traîné les rues jusqu’au bout de la nuit non plus.Notre rythme était plutôt lève tôt, couche tôt … En tous cas, les gens sont très sympas, hyper accueillants et essaieront toujours de vous aider même avec vos 3 mots d’espagnol. On les a trouvé charmants. Ce qui nous a bien fait rire , c’est la police à Lima qui vous arrête pour que vous preniez une photo souvenir avec elle, pas banal comme situation ! Il y a pas mal de français installés à Cuzco et vous en croiserez beaucoup sur votre route partis faire un tour du monde ou un break de plusieurs mois en Amérique latine. Par contre, très peu de péruviens parlent français, et on ne peut pas leur en vouloir, vous vous en sortirez mieux avec l’anglais si vous ne parlez pas espagnol.

Villageoise de chinchero au pérou

Budget d’un voyage au Pérou

Avec le vol Paris -Lima qu’on a payé cher : 900€ , pour 2 semaines et demi, on eu a pour environ 1800€. On aurait peut-être pu faire moins cher, mais les dortoirs ce n’est plus mon truc. Comptez environ 20 à 30€ pour une chambre double selon les endroits. Environ 8€ un repas. Le plus gros du budget est dépensé pour le Machu Picchu entre 150 et 300 € en fonction de comment vous décider de le visiter.

Verdict

Je vous laisse découvrir mes articles, mais franchement je n’ai qu’une envie c’est d’y retourner. Le pays est si grand, il y a tellement de choses à voir, 1 mois n’aurait pas suffit, et puis on en prend plein la vue. Les paysages sont grandioses, pour ceux qui aiment la nature et les grands espaces, il y a de quoi s’éclater. C’est certainement l’un de mes pays coup de cœur à ce niveau là tout comme la Namibie. Prochain objectif, la cordillère blanche et un détour en Bolivie au désert de sel.

Allez-y !

Vous aimerez aussi

1 Commentaire

Stephane 8 mars 2018 - 9 h 02 min

super article, hâte de lire la suite

Reply

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.