Accueil » Amérique » Chili » Valparaiso, à la découverte du street art

Valparaiso, à la découverte du street art

Par mylittleplanet

J’arrive à Valparaiso en bus de nuit, un peu sur mes gardes. J’ai entendu de tout sur la ville. J’ai même rencontré une canadienne à San Pedro qui s’était fait dévaliser à peine arrivée dans la ville. J’allais pas reculer ou changer d’itinéraire pour autant. Je tenais absolument à visiter Valparaiso et découvrir ce fameux Street Art qui fait la réputation de la ville.

Auberge pas chère à Valparaiso

J’ai logé à l’auberge de jeunesse Hostel Voyage dans le Cerro Conception. Honnêtement si vous voulez rencontrer du monde, c’est là qu’il faut aller. L’équipe de volontaires m’a accueilli les bras ouverts quand j’ai débarqué à 5h du mat, et ils sont tous adorables. Il y a un patio extérieur pour prendre des apéros et on prend le petit déjeuner tous ensemble sur une grande table en bois dans le salon . Allez-y sans hésiter si vous êtes voyageur solo. Tarif : 20€ la chambre single.

A voir à faire à Valparaiso

A Valparaiso, il faut aimer marcher, monter, descendre, monter, descendre. Toute la journée vous arpenterez les célèbres escaliers de la ville qui n’en finissent pas, découvrirez des ruelles secrètes, monterez jusqu’à la Plaza Bismark prendre des photos et puis vous finirez par craquer pour le funiculaire comme la plupart des touristes. Les quartiers de Cerro Alegre et Cerro Conception sont les plus touristiques et les plus branchés, et pour cause c’est là que se concentre la plupart du street art. Vous y trouverez aussi des petits restaurants sympas, des bars, des points de vue magnifiques sur la ville ou encore des petites boutiques pour les accros du shopping. Ne rater pas le Parque cultural, une ancienne prison réhabilitée en lieu arty. Valparaiso a un côté très bohème, décati et artiste qui fait qu’on s’y sent bien.

Pour mieux me repérer dans la ville, j’ai pris à nouveau les free tour. Il y a en même un en français avec l’agence ValOTop. Et comme d’habitude vous donnez ce que vous voulez à la fin. Ça vaut le coup parce que la visite dure plus de 3h et que je ne suis pas certaine que j’aurai pu trouver toutes ces œuvres toute seule, un peu au hasard, juste en flânant dans Valparaiso. De plus les guides sont sans langues de bois et vous partagent leur quotidien, bien éloigné de ce que l’on peut s’imaginer avec notre regard de touristes.

Rues  Valparaiso

Le Street Art

La ville est un musée à ciel ouvert. J’ai pris des tonnes de photos. Il y a des quartiers où tous les murs sont repeints et franchement c’est beau ! On en prend plein la vue. Les artistes de cette ville ont vraiment redonné du cachet a un Valparaiso décrépi, et ça a un charme fou.

Rues Valparaiso
Street art Valparaiso

La maison de Pablo Neruda

J’avais raté celle de Santiago alors j’allais pas faire la même à Valparaiso. Pour y aller, j’ai marché jusqu’au quartier de Bellavista, appelé aussi “El barrio a cielo abierto” Je pensais avoir tout vu dans les quartiers touristiques, mais pas du tout. Ici toutes les façades sont aussi recouvertes de dessins, tous plus beaux les uns que les autres. Ne manquez pas la visite !

La maison de Pablo Neruda, La Sebastiana, se trouve sur les hauteurs de la ville. La maison sur 3 étages est entourée de jardins et bénéficie d’un superbe point de vue sur tout Valparaiso. La visite se fait à l’aide d’un audioguide, mais il est interdit de prendre des photos.A l’intérieur on retrouve beaucoup d’objets dédiés aux voyages et à la mer. Ça vaut le coup si vous êtes fan du poète, sinon la visite n’est pas indispensable. Comptez 45 min de visite et 7000 pesos pour l’entrée.

Viña del Mar

Pour se déplacer en direction des villes du bord de mer, ou dans Valparaiso même, vous pouvez prendre des mini bus appelés des micros. Il suffit de les héler dans la rue et de leur demander leur direction. Tarif: 640 pesos. Viña del mar n’est qu’a quelques minutes en micro de Valparaiso. Viña est une ville assez bétonnée et qui n’ a pas un grand charme mais c’est tout de même sympa de se balader un après midi en front de mer.

Bord de mer Vina del Mar au Chili

Valparaiso, verdict

Honnêtement je me suis sentie bien à Valparaiso. Je n’ai pas sentie du tout d’insécurité ou ressenti un malaise dans certains endroits. Alors bien sur n’allez pas vous aventurer dans des ruelles et passages où il n’y a pas grand monde, c’est là où réside le plus grand risque. Sinon aucun problème, la ville est belle, agréable et on pourrait flâner des jours entiers, émerveillé devant ce musée à ciel ouvert. Ainsi s”achève mon voyage au Chili, demain, je repars à Santiago prendre mon vol. Quelle belle découverte ce Chili. Je me suis promis de revenir pour découvrir cette fois la Patagonie

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.